May 30, 2014

Please reload

Posts Récents

Makato - Sincérité Totale

February 3, 2014

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Le management, un art martial.

30/01/2014

Interview Genève Business News

Entretien avec Dominique Loridon, Conseiller en Management.

 

 

Bonjour Dominique, nous venons de participer à un stage de coaching que vous avez dirigé comme une séance d’art martial, nous sommes tous ressortis satisfaits de cette séance mais assez fatigués et chamboulés dans nos certitudes.

« Oui ! C’est un entraînement d’art martial, la façon de procéder est celle qu’un maître d’arme peut utiliser avec ses disciples, permettre d’aller au bout de soi-même, créer un apprentissage par l’émotion et par l’engagement physique. »

 

Pouvez-vous nous rappeler comment vous en êtes arrivé à cette façon de présenter le management ?

« Je suis un pur produit de l’Ecole de Commerce, j’ai travaillé pour un grand groupe japonais une grande partie de ma vie d’homme, essentiellement à l’étranger, plus particulièrement aux Antilles  et dans le Pacifique. Quand j’ai quitté ce groupe  au début des années 90, j’ai décidé de participer à des projets de socialisation et d’insertion pour des jeunes en difficulté et intégrer la formation. J’ai eu la confiance d’un organisme en Guadeloupe qui s’appelle FORE (http://www.fore.fr), avec lequel nous avons monté des projets innovants pour permettre aux jeunes et aux moins jeunes de trouver du travail, et donc très vite, j’ai compris que pour amener les gens à se reprendre en main, il fallait utiliser les techniques qui pour ma part venaient du sport.

Mes confrères travaillaient sur les techniques de recherche d’emploi, sur leur lettre de motivation et leur CV, leur présentation. Moi, j’ai beaucoup plus travaillé sur l’énergie, sur l’envie, l’implication, sur l’engagement et ce avec succès. Je me suis aperçu alors que je reproduisais des méthodes pédagogiques  très proches de l’art martial que je découvrais à l’époque, le Kendo, « La Voie du Sabre ».

« Et c’est là que l’entreprise m’a rattrapé et que l’on m’a demandé de gérer des conflits sociaux. J’ai alors commencé à la fin des années 90, à construire un outil qui s’appelle : « Le  Management est un art martial ». Cet outil aujourd’hui va aboutir à la sortie d’un livre coécrit avec Pierre Delorme qui est Maître d’arme, ancien enseignant de Kendo auprès des ballets Béjard à Lausanne. Il a déjà écrit de nombreux ouvrages sur la culture orientale adaptée au management. Nous écrivons actuellement un livre pédagogique, pratico-pratique qui relie les traditions martiales, les traditions de sagesse orientales en particulier, avec le management quotidien opérationnel. »

«  La problématique que l’on a dans les organisations, et donc chez les Hommes, c’est la capacité à s’engager pour soi à faire quelque chose. Il y a beaucoup de gens que j’accompagne qui ne sont pas prêt à la recherche de leur travail, qui n’ont pas vraiment envie, ou parce que les peurs, ou les appréhensions sont telles, qu’ils préfèrent rester dans leur zone de confort « dépressive ». Plutôt que de dépasser leurs propres fantômes, leurs propres peurs, leurs propres contraintes que j’appelle les dragons. Plutôt que les combattre et de les tuer, ils préfèrent les éviter et ne pas les voir, malheureusement ces dragons vous rattrapent toujours. »

«  Il y a énormément de comparaisons que l’on peut faire à travers le Kendo et ce qui se pratique dans l’entreprise. Il y a un respect des règles, mais ces règles sont absolument inacceptables quand elles ne sont pas partagées, consenties et d’autre part  quand  on n’a pas de règle pour soi. »

« Tout l’enjeu de mon accompagnement à travers les techniques que je développe, c’est d’amener maintenant les cadres d’entreprise à être au-delà de leurs peurs. De toute façon, quelque soit le projet, il y aura toujours des contraintes et que la résolution de ces contraintes passe par le courage. C’est ici que les formes de pratique du Kendo s’adaptent parfaitement à l’entreprise. »

Comment se déroule concrètement votre rencontre avec l’organisation ?

« Ma rencontre avec un groupe se fait par l’intermédiaire d’une métaphore qui tient en une phrase : Les grandes traditions évoquent toujours des chevaliers au services d’un roi, au même titre que les samouraïs s’engagent au service d’un shogun. Ce qui est assez extraordinaire pour vous gens d’entreprise, c’est que lorsque votre chef d’entreprise vous propose une nouvelle mission, vous acceptez toujours. En pleine crise, on vous demande une croissance à deux chiffres et vous acceptez. Vous avez une abnégation qui vous permet de dire toujours oui ! Et à ce titre là, vous êtes des chevaliers… ou des princesses »

« D’un certain point de vue, dans les traditions samouraïs, les traditions japonaises, cet honneur va jusqu’à la mort. C’est-à-dire, servir son Roi, son Maître, c’est un suicide consenti. Nous tous, cadres d’entreprise, nous avons déjà cette capacité à l’engagement et réaliser une mission. On nous confie une mission, et nous acceptons de l’honorer. Dans ce sens là, c’est très martial. Donc, le fait qu’on parle de Management, un art martial est évoqué déjà par la forme de culture d’entreprise. »

« J’amène donc les gens à comprendre qu’ils sont quelque part des chevaliers, lorsqu’il s’agit de femmes ,des princesses, tous au service d’un projet du roi ou d’une reine. Mais de la même manière, si ce projet ne correspond pas à vos valeurs ou ne vous intéresse plus, aillez l’honneur et le courage de donner votre démission et partir. Tout à coup il en confine à l’honneur des samouraïs. Et ça, c’est la première chose dans laquelle, j’amène la réflexion. Il en va de votre honneur d’être présent dans cette salle de formation pour acquérir ce commandement humaniste qui passe par beaucoup plus d’assertivité et d’engagement. Si cela vous ennuie d’être en formation, vous êtes tout à fait libre, et c’est tout à fait honorable, de prévenir votre direction RH que vous ne souhaitez pas suivre cette formation. Les gens rentrent alors dans un schéma de pensée qui les amène à réfléchir sur leur implication et leur engagement. »

[...]

Retrouvez l'intégralité de l'article sur cabinet-numero8.

 

 

 
Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • facebook

© 2017-2018 par unsiteasoi.net

Nos bureaux

9 rue d’Endoume

13007 Marseille, France

Nos coordonnées 

Tél :  F +334 91 56 67 92

Gsm : F +336 24 61 11 64

Gsm : Dz +213 556 23 74 92